Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Compteurs

Pages lues: ype="text/javascript" src="http://www.ovnet.net/cpt/?code=5/56/7102/7/3&ID=414678637"></script>

Visiteurs:

Recherche

Texte Libre

Archives

28 janvier 2009 3 28 /01 /janvier /2009 10:22


Pierre par pierre démonter l'édifice. Pierre par pierre déposer la lente et difficile construction d'une démocratie acquise par le sang et les larmes.

Après avoir transformé la télévision publique en porte parole d'un Sarkozysme mononeuronal, après avoir muselé le débat et fait taire l'opposition parlementaire par des manoeuvres honteuses, après avoir réformé la constitution pour affaiblir le parlement et renforcer les pouvoir du mini président, il faut tuer la dernière opposition : le peuple.

Merci à Jiho

Le peuple n'a entre deux élections aucun moyen de dire et manifester son désaccord ou son mécontentement que la manifestation publique. Pacifique, organisée, encadrée, elle permet à tout citoyen de dire que le mini président n'est pas à sa place.

Merci à NietWeb

Qu'il faut lui trouver un comice agricole du fin fond de la Corrèze à prendre en main et à sauver. A la rigueur une foire au saucisson en Périgord. Le reste est beaucoup trop ambitieux pour son tout petit potentiel.

Merci à Delucq

Las ... Même la grêve doit être supprimée. Alors les fidèles toutous du gesticulateur précoce ne parlent pas de suppression mais de contrôle, d'encadrement et gna gna gna.

Merci à Goubelle

Parce que finalement, dans le parti populiste, la vraie démocratie c'est quand le peuple, l'opposition, les mécontents n'existent plus. Il faut les faire taire.

Merci à Laurent

Pour un rigolo qui parlait de la gève comme quelque chose qu'on ne voit plus ("Quand il y a une grève aujourd'hui personne ne s'en aperçoit"), il va falloir qu'il trouve de bonnes lunettes fumées et qu'il tape dans le coton en grande quantité.

Merci à Bigoufakes

Le 29 janvier le monde entier va s'appercevoir qu'en France la colère gronde avec une grande puissance. Il va falloir rétropédaler pour celui qui se croit sauveur du monde et est incapable de se sauver lui-même d'un poste qu'il n'est pas capable d'occuper.


Merci à Lefred - Thouron

Partager cet article

Repost 0

commentaires