Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Compteurs

Pages lues: ype="text/javascript" src="http://www.ovnet.net/cpt/?code=5/56/7102/7/3&ID=414678637"></script>

Visiteurs:

Recherche

Texte Libre

Archives

29 janvier 2009 4 29 /01 /janvier /2009 21:42

BEGLES (Gironde) - "En grève mais au travail" pouvait-on lire jeudi à Bègles (Gironde) sur la camionnette des électriciens appelés pour réparer une ligne tombée après la tempête ayant balayé le Sud-Ouest pendant que des dizaines de milliers de salariés défilaient dans les rues de Bordeaux.

L'affiche de la CGT clamant "Non à la privatisation" est scotchée sur la camionnette bleue tout juste arrivée dans ce quartier résidentiel privé d'électricité depuis la chute d'un câble dimanche, un peu plus de 24 heures après le passage de la tempête, a constaté un journaliste de l'AFP.

La précision "En grève mais au travail" a été rajouté en lettres capitales et au marqueur noir.

Pour Alexandre Chaigneau, responsable de cette équipe dont l'arrivée fait sortir plusieurs habitants impatients, "il était inimaginable d'aller à la manifestation en laissant des gens sans courant".

Les équipes d'ERDF mobilisées pour la remise en état du réseau ont toutefois débuté la journée par "un arrêt de travail symbolique d'une heure pour marquer le coup" dans plusieurs agences girondines, souligne ce responsable syndical.

"L'ambiance était un peu particulière ce matin, c'était une façon d'être solidaires avec les collègues" qui manifestent, confirme Laurent Meyer, un agent toulousain arrivé en renfort.

A la manifestation bordelaise, ces électriciens chargés de rétablir le réseau électrique mis à mal par la tempête, en Gironde, dans les Landes et ailleurs, ont été "remplacés" par des retraités pour "garnir le défilé", a indiqué Jean-Michel Mespoulede, secrétaire régional CGT Energies.

Une façon de rester "sur ses deux jambes", en assurant "notre mission de service public" tout en manifestant, selon ce responsable.

A Bègles, après les vérifications d'usage, les agents d'ERDF rétablissent le courant à 15H00. "Il y a encore du travail", souffle Alexandre Chaigneau en remontant dans sa camionnette. Depuis dimanche, les journées durent souvent jusqu'à 21H00 avec plusieurs réparations quotidiennes à assurer dans un département où, jeudi à la mi-journée, 32.000 foyers restaient privés d'électricité selon ERDF.

(©AFP /

A noter aussi que les agents de France-Telecom (orange) se sont mis massivement en grève mais que ceux qui travaillent sur le réseau (agents de lignes et techniciens) on été sur le terrain pour assurer la remise en service des lignes en dérangement suite à Klaus

Partager cet article

Repost 0
Published by La boulange - dans Articles de journaux
commenter cet article

commentaires