Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Compteurs

Pages lues: ype="text/javascript" src="http://www.ovnet.net/cpt/?code=5/56/7102/7/3&ID=414678637"></script>

Visiteurs:

Recherche

Texte Libre

Archives

2 février 2009 1 02 /02 /février /2009 00:10
A trop fréquenter certains dictateurs et tyrans peu recommandables, Sarkozy a fini par être contaminé. Sans doute ébloui par leur bon peuple acclamant le chef de tout au passage du convoi, il s'est dit que cela serait très intéressant d'avoir la même chose en France.
Merci à LuZ - Charlie Hebdo

C'est ainsi qu'a été créée la brigade des applaudissements. Une petite réunion non improvisée de militants qui savent applaudir et jeter des fleurs aux endroits stratégiques. Des fois que les simples français ne seraient pas suffisamment ébloui par la grandeur du chef suprême, il faut une réserve d'applaudissement à sortir au bon moment.
Merci à Delize

Maintenant, peut-être parce que cette fumeuse brigade était enrhumée, il veut mieux que cela : des sorties dans le pays sans sifflet, sans crachats et sans chaussures qui volent sur son passage.

Merci au Blog du Chi

Autrement dit des rues vides, des places désertes ou des salles avec intermittents du spectacle payés pour l'occasion à applaudir un gesticulateur précoce en mal de popularité.
Merci à HuB

Cette tendance légèrement autocratique révolte quand même une partie de son bon peuple. Regardez Saint Lo. Quelques centaines de personnes sont bien décidées à dire merde à celui qui se prend pour Jésus Christ. Ils sont arrêtés loin du souverain mais parviennent quand même à crier et éructer contre la connerie qu'il véhicule à chaque déplacement.
Merci à Laurent

Cela n'a pas plus du tout au prince contrarié des hauteurs. Il a quelques jours après décidé de virer le préfet, pourtant considéré comme bon, et le directeur de la sécurités publique. Lesquels ont beaucoup apprécié d'être traités comme au pays de Ben Ali ou Kadhafi.

Merci à Chimulus

Voilà ce qui se passe quand on cotoie des personnages et que l'on est très influençable. Si seulement il avait cherché à rencontrer des personnes beaucoup plus positives, moins facheuses, on en serait pas là !

Merci à Chimulus

Encore un signe de petitesse caractérisée !

Partager cet article

Repost 0

commentaires