Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Compteurs

Pages lues: ype="text/javascript" src="http://www.ovnet.net/cpt/?code=5/56/7102/7/3&ID=414678637"></script>

Visiteurs:

Recherche

Texte Libre

Archives

4 février 2009 3 04 /02 /février /2009 08:00

Coup d'boule. Les porte-paroles de l'UMP sont en forme, et ils le font savoir. Communiqués tonitruants, annonces fracassantes, constatations hallucinantes et raisonnements délirants, tout y est. Revue de presque...

Frédéric Lefebvre - UMP

"Toujours plus de justice sociale"

16 janvier 2009. Un communiqué de Dominique Paillé qui fait tilt. "Toujours plus de justice sociale". Révolutionnaire ! Plus fort que communistes, socialistes, et fondation Abbé Pierre réunis, voilà l'UMP. Car, que les choses soient claires, le gouvernement enchaîne les mesures sociales. Toujours et encore plus... Mais derrière un titre tonitruant, se cache un simple souhait : voir les patrons remiser leurs bonus à plus tard. Si cette prière a depuis été exaucée par la foi universelle en notre Saint-Président, ce n'est jamais qu'une goutte d'eau dans une baignoire de dividendes. "Équité et de respect", à la sauce UMP...

"Les bonus des traders encadrés"

28 janvier 2009. Nouvelle victoire pour le social, et c'est Frédéric Lefebvre qui se charge d'annoncer la joyeuse nouvelle : "Les bonus des traders encadrés". Envolés, les milliards de primes printanières. Supprimés, les bonus exorbitants de ces myriades de petits Kerviel... Mais si le titre du communiqué est cinglant et sans ambigüité, le texte laisse sur sa faim, car il fallait en réalité comprendre que "l'UMP se félicite de la prise de position de Laurence PARISOT qui plaide pour un encadrement des bonus des traders". Deux jours plus tard, LeMonde.fr révélait que les banques comptaient bien préserver ces petits à-côtés qui peuvent s'élever jusqu'à 1 milliard d'euros... par banque ! Encadrés... au dessus de la cheminée, peut-être.

"Les Français font confiance au Gouvernement"

28 janvier 2009. Frédéric Lefebvre récidive : "Les Français font confiance au Gouvernement". Argh... Le communiqué n'y va pas par quatre chemins : le plan de relance de l'économie et "l'action rapide et pertinente du Gouvernement commencent à redonner confiance aux ménages et aux entreprises". Preuve irréfutable : La dernière enquête de conjoncture de l'INSEE auprès des ménages qui note un léger sursaut du moral des Français. Allant de records absolus en records absolus depuis un an, l'indice se reprend de trois petits points ce mois-ci. Vive le gouvernement... que 62% des Français trouvent pourtant inefficace face à la crise dans un sondage CSA pour l'Humanité du 2 février 2009.

"Les heures sup marchent, et ce sont les revenus modestes qui en bénéficient !"

29 janvier 2009. Frédéric Lefebvre, encore et toujours. "Les heures sup marchent, et ce sont les revenus modestes qui en bénéficient !"... et pas les traders ? 150 euros par mois, c'est important. Mais le porte-flingue évite d'évoquer les conclusions récentes de l'INSEE qui relève que les entreprises légalisent désormais les heures qu'elles ne déclaraient pas auparavant, ou, comme l'indique l'OFCE dans LeMonde.fr, que ces heures supplémentaires accélèrent la hausse du chômage. Mais ne nous arrêtons pas sur autant de détails sans importance...

La grève générale : succès d'une démocratie réussie

29 janvier 2009, encore, Frédéric Lefebvre, toujours. Au sujet de la grève générale : "un succès pour le service minimum et un échec pour la tentative de récupération par le PS et l'extrême-gauche". La grève générale massive du 29 janvier est en réalité le succès d'une "démocratie réussie" pour l'UMP. Les Français n'ont pas été bloqués et beaucoup "ont pu emmener leurs enfants à l'école". Morale de l'histoire : "Il nous faut continuer de travailler de réforme du pays" (tel quel). Et à 4 millions de manifestants, ce sera un triomphe !?

Talomoni  : "à limite du terrorisme"

Au sujet des mutations de préfets et de directeurs de Police pour cause d'incompatibilité d'humeur. Selon Frédéric Lefebvre, si l'affaire Clavier a vu l'éviction du coordinateur de la sécurité en Corse, c'est parce que Jean-Guy Talomoni est "à la limite du terrorisme". Aïe, un élu, conseiller municipal siégeant à l'Assemblée de Corse qui menace un ami du président en compagnie "de terroristes reconnus, des gens qui posent des bombes"... Ce qui explique que Dominique Rossi ait été viré. Les "terroristes reconnus qui posent des bombes", passe encore, mais qu'ils viennent piétiner la pelouse de Christian Clavier, faudrait pas pousser !

Mutation du préfet : c'est la faute à Thibault

Et concernant la placardisation du préfet de la Manche et du directeur de la Police locale, c'est la faute à Thibault (CGT), qui s'est plaint "aux plus hautes autorités de l'Etat des conditions dans lesquelles a été gérée la manifestation de Saint-Lô". Finalement, Sarkozy quand il écoute, quelques fois il entend...

(Article publié sur le site "Les mots ont un sens")

Partager cet article

Repost 0
Published by La boulange - dans Propaganda
commenter cet article

commentaires