Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Compteurs

Pages lues: ype="text/javascript" src="http://www.ovnet.net/cpt/?code=5/56/7102/7/3&ID=414678637"></script>

Visiteurs:

Recherche

Texte Libre

Archives

14 juillet 2009 2 14 /07 /juillet /2009 18:14

 

 

 

Pour DA Lacanau, nous pensons que nous ne sommes plus dans une republique bananière mais plutôt dans une période allemande du début des années 30.
La façon dont l'UMP relayé par le vieux beau de "Tchack Lang" s'apparente à une opération montée de toute pièce contre une des meilleurs opposantes à ce qu'est Sarkozy et sa politique , à savoir Ségolène Royal...
Voir l'article d'Emachedé sur Agorafox: "Polémique Orelsan : quand la politique française touche le fond et regarde ailleurs…"
et la réaction de Ségolène Royal à cette cabale.
Voir aussi les nombreuses bavures policières sans enquètes sérieuses ou le claquement des dents de MAM pour refaire un procès.

"Le porte-parole du Parti socialiste a protesté contre "la propagande politique du président", "une nouvelle dérive anti-démocratique", après la diffusion de l'émission-portrait consacrée à Nicolas Sarkozy sur France 5.

Benoit Hamon (Sipa)

Benoit Hamon (Sipa)

Le porte-parole du Parti socialiste Benoît Hamon a protesté mardi 14 juillet contre "une nouvelle dérive anti-démocratique", après la diffusion lundi soir sur France 5 de ce qu'il a qualifié de portrait "hagiographique, digne d'une république bananière" du président. Dénonçant une émission "de nature purement politique", Benoît Hamon a estimé que "cette séquence médiatique représente une nouvelle dérive anti-démocratique de l'Etat Sarkozy", dans un communiqué publié peu après la diffusion par la chaîne France 5 de l'émission-portrait "A visage découvert" consacrée à Nicolas Sarkozy.

"Une accumulation de louanges"


"Le service public audiovisuel est purement et simplement mis au service de la communication politique du président", a encore estimé le porte-parole, dont le parti "tient à protester vigoureusement" face à ce "portrait à caractère hagiographique, digne d'une république bananière". "Le débat démocratique est totalement évacué au profit d'une accumulation de louanges, reprenant mot pour mot la propagande politique du président, de son gouvernement et de son parti. Les deux journalistes, dans leurs commentaires, n'ayant de cesse de justifier les choix de Nicolas Sarkozy", a-t-il encore dénoncé. Nicolas Sarkozy avait choisi cette année de rompre avec le traditionnel entretien télévisé du 14 juillet en participant à l'émission de France 5, à laquelle il a accordé un entretien qui a été complété par des témoignages de chefs de gouvernement étrangers, de conseillers de l'Elysée et de proches. "
(Nouvelobs.com)


Oui nous avons dépassé la république bananière , nous sommes dans un état pré-dictatorial

Partager cet article

Repost 0

commentaires