Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Compteurs

Pages lues: ype="text/javascript" src="http://www.ovnet.net/cpt/?code=5/56/7102/7/3&ID=414678637"></script>

Visiteurs:

Recherche

Texte Libre

Archives

27 juillet 2009 1 27 /07 /juillet /2009 06:38
Chirac a fait son premier malaise à 70 ans passé. Et dieu sait si il a abusé des bonnes choses au cours de son existence.

Chouchou a 54 ans, ne boit pas de vin, essaye de courrir sans trop imiter les canards et tombe presque raide mort après 5 minutes d'échauffement.

Merci à Chimulus

Presque mort car après sa perte de connaissance il est quand même revenu à lui. Rassurez vous, aux dernières nouvelles aucune transplantation cardiaque n'est prévue.

Merci à  Photo en Délire

Celui qui promettait la rupture a finalement montré qu'il en était capable. S'effondrer lamentablement au cours d'un petit footing de rien du tout. Quand on sait que des sportifs de 70 ans enfilent des marathons ou des 200 bornes en vélo, on se dit que Chouchou doit d'urgence songer à changer de métier et prendre un long, long repos.

Merci à Tropical Boy

Certains ont été entendus à exprimer bruyamment leur mécontentement à l'issue (heureuse) de cet incident. Il ne faut pas tirer sur l'ambulance, car à ce rythme Chouchou sera obligé de se déplacer en fauteuil électrique. Et en plus d'être un spécialiste du malaise social il sera LE spécialiste du malaise vagal.

Merci au Blog du Chi

L'étonnement vient du fait qu'il fatigue surtout en vacances. Et que président Fainéant qu'il est, on se demande bien ce qui peut le surmener ainsi.

Merci à Delambre

L'aspect positif c'est que son seul bulletin de santé depuis 2007 nous disait qu'il pétait la forme. On voit bien que les médecins ont gagné en indépendance et en franc parler pour ce qui concerne la santé des présidents sur Marchepied !

Merci à Cabu

Au moins on parle de lui sans qu'il puisse l'ouvrir et nous fatiguer. Il est au repos pour le bien être de tous les français, au moins pour 12 heures.

Merci à Kerleroux


Il lui reste à organiser un grenelle du footing pour trouver une solution à ces malaises préoccupants. Sarkozy ne supporte décidément aucun écart : l'alcool, l'effort tant intellectuel que physique, pour ne pas parler de l'endurance du périnée. Etre cuit à 54 ans c'est d'une grande tristesse. Il va pouvoir continuer à nous parler de travailler plus et jusqu'à 75 ans avec beaucoup de pertinence !



Partager cet article

Repost 0

commentaires