Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Compteurs

Pages lues: ype="text/javascript" src="http://www.ovnet.net/cpt/?code=5/56/7102/7/3&ID=414678637"></script>

Visiteurs:

Recherche

Texte Libre

Archives

30 juillet 2009 4 30 /07 /juillet /2009 04:43

 

 

du Rédacteur Suprême

 

Après des mois de bataille, les ostréiculeurs du bassin d'Arcachon sont enfin en passe de venir à bout du fameux test de la souris. En effet, l'Afssa a mis au point un nouveau test, ou la souris est remplacée par un éléphant, mais bien entendu, pas question de tuer un noble membre d'une espèce protégée : ce sont les selles de l'éléphant-test qui seront analysées. La préfecture de la Gironde et les producteurs d'huîtres sont enfin d'accord.

Beaucoup plus fiable que le test de la souris, le test de l'éléphant est une double aubaine pour les producteurs du bassin d'Arcachon. D'une part, la fiabilité du test permet d'assurer un diagnostic de l'inocuité de l'huître arcachonnaise à 99,9% de confiance, alors que la souris n'a jamais dépassé les 81%.

D'autre part, un éléphant doit ingérer beaucoup plus d'huîtres en comparaison d'une souris : le test de l'éléphant contribue donc significativement à la relance de la consommation d'huîtres si malmenée par des mois d'interdictions à répétition.

Concernant le test lui-même, la simplicité est de mise : "il faut faire manger 30 douzaines d'huîtres avant 18h", explique Marie-Christine Dupont-Dubonchoix, de l'Afssa-Gironde, "et si le matin les selles de l'éléphant sont molles, c'est que les huîtres sont impropres à la consommation humaine".

A contrario, des selles trop dures sont une indication inquiétante : "bien sûr, nous devrons en premier lieu vérifier que l'éléphant n'a pas mangé les coquilles", précise Marie-Christine Dupont-Dubonchoix, "mais à l'évidence la selle ne doit être ni trop molle, ni trop dure".

Les premiers tests de l'éléphant seront menés avant le 15 août, le temps pour Martine Aubry de livrer les premiers spécimens "élevés en plein air rue de Solférino". C'est aux éléphants socialistes que reviendra l'honneur de remplacer les souris, une initiative "courageuse" saluée par toute la communauté du bassin d'Arcachon. Montrant les dernières coprocultures de ses éléphants, Martine Aubry met toutefois en garde l'Afssa contre certains éléphants du PS : "il y en a qui sont déjà des habitués du caca mou, les huîtres ne vont rien arranger".

Les tests seront donc menés après une sélection rigoureuse des spécimens socialistes les plus aptes.

Partager cet article

Repost 0
Published by La boulange - dans Médoc-Gironde
commenter cet article

commentaires