Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Compteurs

Pages lues: ype="text/javascript" src="http://www.ovnet.net/cpt/?code=5/56/7102/7/3&ID=414678637"></script>

Visiteurs:

Recherche

Texte Libre

Archives

30 juillet 2009 4 30 /07 /juillet /2009 06:39



DA Lacanau:
  • Juppé est un type bien.
  • Son équipe municipal est bien.
  • L'adjointe spéciale du quartier, Mme Cazalet est  une adjointe bien.

Ya un truc?
Oui et non.

  • Bon les pôvres municipaux sont en vacances 2 mois, donc la vie communale s'arrête
  • Mme Cazalet qui se veut l'opposante N°1 de Michèle Delanauy pour l'office de conseillière générale , n'y est pour rien..... voir la ligne précédente.

Ya un truc?
  • il semble que son bureau de Mme l'adjointe était ouverte pour que Mme l'adjointe assure sa permanence et sa secrétaire faisait le garde chiourme pour éviter que la méchéante dame qui a battu le duc d'Aquitaine, l'homme des cerises  dit Juppé, ait un bureau de 7 à 10m² avec 2 chaises et un bureau en 120. voir le blog de Michèle

Ya un truc.....
Oui ils sont nuls


Font ils récidiver en août?
Vous saurez cela au prochain article de DA Lacanau .... en août.


C'était: chronique d'été de la démocratie bordelaise ou comment la connerie fait faire n'importe quoi

Bon courage Michèle


Michèle Delaunay (à table, t-shirt noir), hier, lors de sa permanence un peu particulière. (Photo dr)
Michèle Delaunay (à table, t-shirt noir), hier, lors de sa permanence un peu particulière. (Photo dr)

Scène insolite, hier après-midi, devant la mairie de quartier du Grand Parc. Faute d'avoir pu se faire ouvrir une salle municipale, la députée PS Michèle Delaunay a tenu sa permanence dans la rue... « J'ai travaillé dehors, au milieu des fleurs », s'amusait-elle, avant de se faire plus mordante : « Il n'est pas normal que, durant deux mois, nous ne puissions pas tenir permanence. Il aurait suffi de donner un tour de clé pour libérer n'importe quelle salle municipale, mais cela a été refusé. » Anne-Marie Cazalet, maire adjointe du Grand Parc, se défend de tout blocage à l'encontre de la députée, qui fut l'une des plus farouches opposantes à Alain Juppé lorsqu'elle était conseillère municipale : « Les salles sont fermées en juillet et août car les agents municipaux sont en vacances. Madame Delaunay en a été informée par courrier. De plus, nous ne gérons pas ici l'attribution des salles de permanence, c'est une compétence du service de la vie associative. » Heureusement, il faisait beau. Michèle Delaunay prévoit de recommencer le 20 août.

Auteur : D. L.

Partager cet article

Repost 0
Published by La boulange - dans Médoc-Gironde
commenter cet article

commentaires