Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Compteurs

Pages lues: ype="text/javascript" src="http://www.ovnet.net/cpt/?code=5/56/7102/7/3&ID=414678637"></script>

Visiteurs:

Recherche

Texte Libre

Archives

2 août 2009 7 02 /08 /août /2009 08:08

par matthius (son site)
La droite a toujours voulu favoriser les plus forts. C’est son leitmotiv. Seulement elle a toujours dit le contraire au peuple pour pouvoir faire cela. On a l’exemple en 2007 du président du pouvoir d’achat parlant du zéro chômage pour pouvoir s’installer au pouvoir ou celui de Chirac et la fracture sociale. Notre président cuvée 2007 savait qu’il y avait une crise qui se préparait. Ses conseillers ne pouvaient pas ne pas être au courant. Les Etats-Unis le modèle de notre président commençaient leur crise. La crise des subprimes a été mise en place en 2002 selon l’Internaute pour trouver de l’argent facile.

Mais la droite aime faire de la magie avec des mesures irresponsables comme les fonds de pension. Elle se le permet car elle a de plus en plus de moyen grâce à ses mesures de rentes personnelles. Les Hedge Funds ne pouvaient que s’effondrer dès une récession boursière. Ils ne dépendaient que de la montée des actions. On voit en 2008 les Hedge Funds s’effondrer après avoir fait beaucoup de profits selon LE MONDE. Ils établissaient un contrat entre le futur retraité et le fond de pension donnant l’argent au retraité s’il permet de placer ses économies en bourse ou en spéculation. Selon l’Expansion « Les fonds spéculatifs se distinguent en effet par les risques très élevés qu’ils prennent dans leurs placements financiers alors qu’ils ne rendent pas de comptes aux autorités de régulation. ».

Les Subprimes n’avaient donc été décidés que pour retarder l’effet fonds de pension. Nos droites nous indiquaient qu’il fallait aussi des fonds de pension en France. Selon eux c’était vital pour nos entreprises. Pourtant les entreprises du CAC 40 licencient à cause des fonds de pension américains qui cherchent de l’argent rapidement et cela dès leur mise en action. Vous pouvez lire des articles comme « Comment les fonds de pension ont racheté le CAC 40 » sur www.marianne.fr .

On comprend que ce système soit opaque grâce à l’utopie du libéralisme économique, le leitmotiv de la plupart des journalistes dits « libéraux ». Il est à rappeler que le libéralisme humain n’est pas compris par les journalistes. On a vu par exemple M. DELANOE afficher le libéralisme de gauche à tort. Le libéralisme humain et de gauche essaie de réduire les inégalités créés par l’économie grâce à des lois et taxes sur les entreprises. Le libéralisme économique consiste à favoriser l’économie libérale donc ce bordel de droite servant à favoriser ceux qui dirigent. Seul le libéralisme économique est compris comme le libéralisme par l’excellence des journalistes « libéraux ». Il y a beaucoup de journalistes « libéraux ». Nous nous croyons naïvement qu’ils parlent du libéralisme humain.

Actuellement nous croyons que le RSA et le statut d’auto-entrepreneur pourront nous aider. Vous y croyez vraiment ? En fait le statut d’auto-entrepeneur n’est qu’un moyen pour réduire la couverture sociale que les journalistes « libéraux » et comptables appellent charges d’entreprise. En effet le statut d’auto-entrepeneur consiste à réduire le pourcentage de charges pour aider à entreprendre ce qui semble intéressant. En même temps les journalistes libéraux nous font croire donc que ce sont des charges « inutiles » puisque ce terme indique qu’elles nuiraient aux entreprises. Pourtant ces charges servent à payer la couverture sociale du salarié qui lui enrichit ensuite les entreprises en achetant plus. Le statut d’auto-entrepeneur n’est donc qu’un moyen pour appauvrir les salariés licenciés réutilisés en auto-entrepeneurs. Vous pouvez voir sur www.journaldesseniors.com qu’il est maintenant possible pour les seniors de devenir auto-entrepreneurs puisque que grâce à ce statut ils n’en n’ont plus de retraite.

Le RSA lui n’est qu’un moyen pour les entrepreneurs indélicats de payer en dessous du SMIC ses salariés pour les entreprises à plus d’un individu. En effet le MEDEF a tendance à ne compter que le travail effectif des salariés, pas la préparation au travail. On voit sur leurs sites des opportunités et des renseignements fournis aux entrepreneurs sur les lois favorisant cela. La droite a donc décidé de ne compter que 2/3 du travail effectif pour être intermittent du spectacle sur 12 ou 18 mois ( source www.lefourneau.com ). Des intermittents acteurs n’ont comme travail effectif que le spectacle, pas l’apprentissage. Ils sont donc obligés d’être au chômage en ayant beaucoup travaillé leur préparation. Rappelons pour ceux qui sont payés en pour 39 Heures que Nicolas SAKROZY veut la fin des 35 Heures tout comme le MEDEF qui veut « récompenser le travail ». Il faut savoir que selon FRANCE INTER les pays faisant le moins travailler les salariés sont ceux qui disposent des salaires les plus élevés.

Si vous croyez que l’obligation d’aller voir le médecin généraliste avant d’aller voir le médecin spécialiste est une bonne mesure. Détrompez-vous ! Comment une consultation suplémentaire pourrait être une bonne mesure alors que nous hésitons à aller voir le médecin ? Chaque fois que j’interrogeais mes amis ils me disaient qu’ils allaient voir plus souvent leur généraliste depuis cette mesure. Certains pensaient que cette mesure permettait d’éviter les fraudes ce qui est vrai. Ce qu’on ne sait pas c’est qu’il y a peu d’intérêt à frauder la CPAM ou l’administration puisqu’il faudra tout rembourser si on est pris.

Vous croyez aussi qu’une mesure de droite comme le deuxième salarié embauché sans les charges est une bonne mesure de droite. Détrompez-vous ! Cette mesure existait déjà avec en plus de la formation pour le salarié. C’est le contrat de professionnalisation.

Aussi nos chers concitoyens néanmoins patients sont en train d’inventer la phrase « Les génériques c’est pas automatique ». En effet les médicaments génériques ne sont pas comme les princeps. Il peut y avoir des allergies ou différences. Rassurez-vous les patients finissent par s’apercevoir de la supercherie. Ils doivent pour certains demander à leur médecin une ordonnance pour ne pas en prendre s’il y a des allergies ou fatigues. En effet il est difficile de mieux copier un médicament récent si en plus les contraintes sur les génériques ne concernent que la durée d’action du médicament comme le disent les pharmaciens. Si le médicament est pris sur une longue durée cela n’est pas suffisant si on ne fait que se fier sur l’expertise des laboratoires, s’ils ont eux-mêmes créés le médicament générique.

Le conseil sera donc : Méfier de la droite car elle est assez puissante pour faire croire au miracle. Le libéralisme économique n’est qu’une théorie qu’ils disent avoir oublier. On se rend compte qu’elle ne permet que d’enrichir ceux qui ont déjà beaucoup d’argent. C’est d’ailleurs la seule chose que sait bien faire la droite que l’on voit toute puissante. Rassurez-vous le libéralisme économique reviendra sous une autre forme quand on aura à nouveau oublié l’histoire. Il a été créé à la Révolution quand les aristocrates ont vus qu’il fallait bien faire avec la démocratie.

Partager cet article

Repost 0
Published by La boulange - dans Economie
commenter cet article

commentaires