Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Compteurs

Pages lues: ype="text/javascript" src="http://www.ovnet.net/cpt/?code=5/56/7102/7/3&ID=414678637"></script>

Visiteurs:

Recherche

Texte Libre

Archives

3 août 2009 1 03 /08 /août /2009 04:10




En direct du microcosme de Desinformations .com

Place Beauvau, Paris - L'Institut de veille sanitaire a annoncé le décès, en France, d'une jeune fille atteinte du virus A(H1N1), qui souffrait déjà d'une "maladie grave, compliquée d'une autre infection pulmonaire sévère". La France comptabilisait mercredi 1.022 cas (confirmés et probables) de grippe A, Outre-mer compris. Un décret de sécession temporaire serait envisagé avec les Dom.

La mobilisation continue à travers le monde pour tenter de lutter contre la grippe A (H1N1) inventée par le Mexique. Barak Obama considérerait l'arme nucléaire pour "venir à bout de ce terrible fléau". En France, afin de contenir la pandémie mexicaine de grippe porcine A/H1N1, Brice Hortefeux, ministre de de la désimmigration radicale en France, a décidé "la fermeture de nos frontières avec le Mexique". Par ailleurs, mobilisant la loi "JFCQJV" destinée à maintenir l'ordre public contre n'importe quel risque, les préfets ont reçu l'ordre de faire interner tous les ressortissants Mexicains ou individus au profil approchant, dans des lieux de détentions prévus à cet effet.

Claude Guéant aurait bien tenté d'assouplir la réaction de notre ministre de l'inférieur, mais celui-ci serait resté très ferme sur ses positions : "je donne aussi l'autorisation aux forces de l'ordre de tirer sans sommation sur tout individu aux caractéristiques physiques probablement mexicaines, qui aurait un comportement suffisamment louche pour laisser penser qu'il ou elle serait contaminée par la grippe porcine ou pourrait l'être dans les jours qui viennent, et opposerait une nette hésitation à son incarcération..."

Un portrait type du ressortissant mexicain est en cours de diffusion massive sur les murs de nos belles villes de France et à la télévision : "petit et râblé, mal rasé, parlant mal voire très mal le français, teint basané, regard torve, mine louche, cheveux noirs... attention : la femme se distingue de ces traits généraux par sa taille encore plus petite, mais porte tout autant le poil."

Des armes seraient en cours de distribution auprès des milices agréées par le ministère de la désimmigration.

Le président Mexicain, Felipe Calderón Hinojosa, aurait dénoncé les conditions hygiéniques délabrées et irrespectueuses de ces centres de détention. Les gouvernements algérien, marocain et tunisiens soutiendraient officiellement la démarche mexicaine et auraient demandé à ce que les milices ne se fassent pas toujours usage de balles réelles.

Nous avons voulu nous assurer que la population comprenait bien la nécessité de ces mesures d'urgence et nous l'avons interrogé aux différentes buvettes des sites de camping. Jean Carton, 27 ans, bagagiste à Roissy, se veut modéré : "Nous payons déjà nos immigrés 4 euros de l'heure pour vivre dans des conditions délabrées. Pourquoi faudrait-il en plus verser des cotisations sociales et leur offrir des logements sociaux ?" Jeannine Trèfade, 56 ans, coiffeuse à Clichy sous bois, est réaliste : "Enfin ! Faut quand même voir que le couscous mexicain n'a pas assez de fibres... ça m'étonne pas qu'ils aient tous la grippe du porc là-bas..." Mais c'est Albert Unepierre qui a eu le dernier mot : "Cette grippe est une terrible nouvelle pour nos adolescents qui ne vont plus pouvoir se binch-drinker à la tequila. En revanche, la consommation de calva pourrait redémarrer... surtout que la TVA n'est plus que de 5,5% maintenant."

Roselyne Bachelot, ministre des franchises médicales, a voulu aussi montrer qu'elle était très présente sur le terrain grippal : "j'ai fait prendre toutes les dispositions nécessaires pour que la population française soit vaccinée. Cela relancera l'industrie pharmaceutique. Les incarcérés Mexicains se verront offrir une remise de peine assortie d'une extradition à leurs frais s'ils acceptent de servir de tests à nos vaccins militaires. Tout est placé sous le sceau du secret défense pour des raisons que je ne peux évidemment pas divulguer."

Par ailleurs, les services de la ministre du déficit de l'assurance maladie nous ont fait savoir que 1,7 milliard de masques avaient été achetés à la Chine et serait revendus à la population dès son retour de vacances. Des points de vente sont prévus sur tous les péages des autoroutes. Le gouvernement prévoit de réaliser une marge nette de 5% sur chaque masque. Précisons qu'il sera formellement interdit de porter ces masques dans les manifestations sociales ou pas, mais que le port du masque pour tous sera obligatoire dès septembre. Les manifestations seront donc de fait interdites dès septembre, ce qui est une bonne nouvelle pour la tranquillité du contribuable de droite qui n'est pas plus favorable au chômage que le contribuable de gauche, mais voudrait juste pouvoir faire ses courses tranquillement le dimanche sans se sentir tenu de prendre des tracts réclamant la justice sociale pour les autres.

Il est bon de savoir que le citoyen légal n'a pas de soucis à se faire, puisque le gouvernement, même en l'absence de notre présidentissime Nicolas Sarkozy, est tout à fait responsable et capable de gérer des situations difficiles.

Partager cet article

Repost 0

commentaires